Strindberg d’année en année

Strindberg d’année en année

par David Gedin

1849


Le 22 janvier, naissance de Johan August Strindberg, troisième enfant de Carl Oscar Strindberg, 37 ans, et d’Eleonora, ”Nora”, née Norling, 26 ans.Son frère Axel aura bientôt 4 ans, et Oscar a à peine 2 ans. Il est le premier enfant né du mariage: les parents n’étaient auparavant que fiancés.


Nora est originaire de la petite bourgeoisie, fille d’un maître tailleur, et elle travaillait comme serveuse à l’auberge Liljeholmen lorsqu’elle a commencé à fréquenter Carl Oscar. Au début comme sa gouvernante.Carl Oscar est fils d’un épicier prospère venu de la province du Jämtland, Zacharias Strindberg, décrit comme une personnalité forte et sociable. La famille habite sur le port de Riddarholmen, à Stockholm, où Carl Oscar a son bureau d’affréteur de bateaux à vapeur (il affrète des bateaux à vapeur qui transportent des passagers et des marchandises).

C’est son frère Johan Ludvig Strindberg, de 17 ans plus âgé, qui l’a fait entrer dans la profession comme armateur et directeur de la caisse du vapeur Samuel Owens, construit en 1840. C’est le premier de ce type en Suède. En outre, il tient de temps à autre différents stands de vente dans la ville.

La Suède est en cours d’industrialisation et la nouvelle loi sur les sociétés par actions sert de base à des investissements, notamment dans les chemins de fer, les télégraphes et les conduites de gaz. Mais l’Europe est secouée de tensions. L’année précédente, 1848, a vu la révolution de février à Paris, les émeutes de mars à Stockholm, l’éclatement de la guerre du Schleswig-Holstein et la publication du Manifeste communiste de Karl Marx.

Carl Oscar Strindberg
Nora Strindberg

1850


Les aneés 1850

Malgré la description qu’en fait Strinberg dans Le fils de la servante, le foyer semble stable et bourgeois, avec un père dominant d’un intérêt inhabituel pour ce qui est beau (la musique, les vêtements, le jardinage) et une mère pieuse, relativement réservée.Pendant ses dix premières années, la vie de la famille est marquée par de nouvelles naissances(Eleonora, née en 1850, probablement décédée peu après sa naissance, Olof, né en 1854, Anna, née en 1855, Elisabeth, née en 1857 et Nora, née en 1858) et de nombreux déménagements entre des appartements près de l’église Klara Kyrka des villas près de la porte Nord, Norrtull.


Une faillite intervient en 1853, une catastrophe passagère dont la famille se remet bientôt. Strindberg entre à l’école. D’abord l’école maternelle, puis la classe préparatoire avant d’entrer, en 1860, à onze ans, au lycée Jakobs Elementärläroverk. Il passe les étés en pension avec ses frères chez des sacristains, à la campagne. Il est de plus en plus facile de se déplacer et de communiquer dans le pays, grâce aux chemins de fer et au télégraphe. La Suède connaît alors ses premiers timbres-postes. La situation des femmes sur le plan social et économique prend une importance particulière. Peu à peu, les femmes améliorent leurs possibilités juridiques et pratiques : la capacité civique, des professions et des formations s’ouvrent à elles. Mais la prostitution et la syphilis s’étendent.

Stockholm

1860


Les aneés 1860

Au cours de l’été de 1861, sa mère Nora présente des symptômes de tuberculose. L’automne qui suit, August entre au Lycée privé Stockholms Lyceum. Grabataire à partir de janvier 1862, Nora s’éteint le 20 mars, à 39 ans. Strindberg, qui n’a que 13 ans, vit une crise religieuse et commence une période de foi piétiste (sensiblerie, retour sur soi) chrétienne qui semble se maintenir jusqu’à sa période universitaire. Vers la fin de l’automne, son père, à 51 ans, annonce ses fiançailles avec la gouvernante de la famille de 30 plus jeune, Emilia Petersson. Ils se marient et, un peu plus d’un an après, naît son demi-frère, Emil.


Tout en poursuivant ses études, Auguste donne des leçons particulières pendant son temps libre. Il adhère au mouvement populaire des tireurs d’élite et il éprouve sa première impression forte de l’archipel suédois, qu’il utilisera constamment dans ses récits, lors d’un exercice à Tyresö.

En 1867, il est le premier de sa famille à passer le baccalauréat et il part pour Uppsala pour y étudier l’esthétique et les langues modernes. Les études se passent mal, il les interrompt continuellement pour enseigner. En même temps, il écrit ses premiers articles, il entreprend unecarrière manquée d’acteur et commence à écrire ses premiers drames.


Le pays poursuit sa modernisation. Les églises libres renforcent leur position et l’église nationale de Suède est en recul. La société bourgeoise libérale est en passe de prendre définitivement le dessus de l’ancienne société de classes. Le Parlement à deux chambres est instauré en 1866-67. Le quotidien Dagens Nyheter (Les Nouvelles du Jour) est fondé, sa croissance est rapide grâce à la diffusion nationale que permet le train. Il n’est plus permis d’abandonner de la viande de porc, des animaux morts ou des ordures sur les lieux publics.

1870


1870

À Uppsala, Strindberg participe à la création du club norrois Runa, ce qui l’encourage à écrire. Il compose ses premiers poèmes connus et continue d’écrire des drames. Le drame en un acte, À Rome, est pris par le théâtre Dramaten. La pièce Hermione n’est pas jouée, mais elle obtient une mention de l’Académie suédoise. La guerre franco-allemande de 1870-71 marque la fin du Second Empire français. Jules Verne publie Vingt mille lieues sous les mers, Aleksis Kivi Sept frères et Leopold von Sacher-Masoch La Vénus à la fourrure.

A. Strindberg

1871

Il présente son mémoire de licence en esthétique mais, à sa colère, il obtient une note moyenne. Il prend une location d’été dans l’île de Kymendö avec ses compagnons de l’association Runa, Arvid Wickström, Joseph Josephson et Eugène Fahlstedt. Sa tragédie en un acte, Le banni, est jouée au théâtre. Le roi Charles XV décerne à Strindberg une bourse personnelle de 200 couronnes.

En Allemagne, un empire est fondé, en France, la Commune de Paris est brutalement abattue. Georg Brandes commence ses conférences sur Les grands courants littéraires au 19ème siècle (Livre 6, volume 1872-90): « Le fait qu’une littérature soit vivante de nos jours est démontré par le fait qu’elle discute des problèmes ».

Georg Brandes

1872

Strindberg quitte Uppsala pour de bon au cours du printemps et s’installe dans un appartement de Stockholm. Il écrit sa première nouvelle et peint son premier tableau. Il travaille comme écrivain indépendant. Il fait la connaissance d’un groupe de jeunes artistes qui serviront de modèles aux « bohêmes de Lill-Jans” dans La chambre rouge.

Il écrit la pièce Maître Olof qui, envoyée au Dramaten, est refusée. Il commence à écrire pour le quotidien Dagens Nyheter.
Karl XV meurt et son frère Oscar II devient roi de Suède et de Norvège.

1873

Strindberg souscrit son premier emprunt connu, le premier d’une nombreuse série. Il partage un prêt de la Banque nationale de Suède avec deux connaissances. Il publie Le journal suédois des assurances Svensk Försäkringstidning, mais le journal est abandonné au bout de six numéros. Il passe l’été sur l’île de Kymendö où il dessine, peint et écrit. Il s’installe pendant l’automne à Sandhamn et envisage de devenir télégraphiste. Il continue dans le même temps à écrire des articles et de la littérature. Il est engagé par le Dagens Nyheter, mais donne sa démission au bout de cinq mois sur un coup de colère. Le thaler est remplacé par une nouvelle monnaie, la couronne. À Vienne, une crise économique éclate qui se répand. Le monde entre dans la « longue dépression » qui durera en partie jusqu’à 1896.

1874

Il réécrit Maître Olof et en fait un drame intermédiaire. Il est engagé comme assistant extraordinaire à la Bibliothèque royale, encore située dans le Château royal de Stockholm. Il étudie le chinois pour dresser un catalogue d’une collection de textes chinois.

1875

Il publie des articles, travaille à la Bibliothèque royale et fait des remplacements comme enseignant. Il fait la connaissance, pendant l’été, du lieutenant baron Carl Gustaf Wrangel af Sauss et son épouse Siri von Essen. Le drame réaliste fait une percée au théâtre royal de Copenhague avec Une faillite de Bjørnson, qui sera un grand succès européen.

Le Parlement suédois décide d’instaurer le système métrique et l’habitude de placer des bornes est abandonnée. La réforme du vouvoiement est appliquée. On doit maintenant vouvoyer tout le monde au lieu de parler à la troisième personne en utilisant le titre.

1876

Il a une confrontation violente avec son père, probablement parce qu’il a transmis la firme à son frère Oscar. Il rencontre son père pour la dernière fois. Il refond Maître Olof encore une fois, maintenant en vers, mais la pièce est encore refusée.
Siri von Essen et Carl Gustaf Wrangel divorcent. Strindberg fait son dernier long voyage à Paris. Il étudie les impressionnistes, mais il est critique.

Siri von Essen

1877

Siri von Essen fait un début réussi comme actrice au théâtre Dramaten.Il étudie le chinois avec l’ambition de devenir sinologue et établit des contacts en France.Il écrit le recueil de nouvelles De Fjärdingen à Svartbäcken. Il se marie avec Siri et s’installe dans la rue qui est actuellement la rue Biblioteksgatan.

1878

En janvier naît leur fille Kerstin, mais elle meurt, probablement le même jour. Il publie l’édition en vers de Maître Olof à ses propres frais, mais les critiques restent pour la plupart très négatives. À l’automne, Strindberg ne parvient pas à assumer un cautionnement et doit se mettre en faillite. Lui et Siri ont alors dépensé en un an toute la fortune emportée avec elle par Siri, soit 50.000 couronnes, ce qui correspond aujourd’hui à 85.000 euros environ. A. E. Nordenskiöld part avec le navire Vega pour trouver le passage du Nord-Est. Le moulin à vapeur Eldkvarn, dans le quartier de Kungsholmen, à Stockholm, brûle violemment, c’est « l’incendie du siècle ». Lars Magnus Ericsson commence à fabriquer des téléphones de table.

1879

Les études asiatiques de Strindberg le font élire à la société suédoise d’anthropologie et de géographie et à la Société des études japonaises, chinoises, tartares et indochinoises à Paris.Il écrit La chambre rouge qui remporte un succès immédiat. Il s’installe dans un trois-pièces de la rue Humlegårdsgatan. La pièce de Henrik Ibsen Maison de poupée joue sa première dans tous les pays nordiques, dans une action bien organisée. Le débat sur les devoirs de la femme s’enflamme violemment.

La chambre rouge / Röda Rummet

1880


1880

Il signe plusieurs contrats de livres et il est coopté dans la Société Idun.Le drame ‘’Le secret de la guilde’’ est joué au Dramaten, avec Siri dans un rôle secondaire. Une fille, Karin, naît en février. La famille passe l’été à Kymendö. Strindberg commence à développer un réseau nordique et fait connaissance avec l’écrivain norvégien Alexander Kielland et l’homme politique et écrivain danois Edvard Brandes. Le débat moral dominant des années 1880 sur la sexualité, la morale et la vie privée s’intensifie.

Karin Strindberg

1881

Signe un contrat avec la librairie de la Cour royale, Fritzes hovbokhandel pour une Histoire du peuple suédois contre des honoraires énormes de 10.000 couronnes.Prend contact avec Carl Larsson pour des illustrations et travaille avec lui pendant l’été, à Kymendö. Cette publication provoque de la colère car Strindberg attaque la manière d’écrire l’histoire de Geijer dans son adresse de la dernière page.Siri quitte le théâtre Dramaten à la demande de Strindberg. Leur fille Greta naît. La pièce Maître Olof est montée au nouveau théâtre Nya teatern de Stockholm et remporte un succès.

Greta Strindberg

1882

Le Secret de la guilde est représenté à Helsinki, c’est sa première pièce à l’étranger. Il écrit Le voyage de Pierre-l’Heureux et La Femme de Sire Bengt.

À la fin du printemps, il s’installe à Kymendö et construit sa cabane de poète. Il écrit la satire Le nouveau royaume qui provoque des réactions furieuses des conservateurs. Edvard Brandes rompt avec lui par suite de l’antisémitisme de ce livre.Les « écrivains des années 1880 » font leur apparition en grand nombre.

1883

Le père de Strindberg rend son dernier souffle. Ils ne se sont pas vus depuis plus de six ans. Strindberg passe l’été à Dalarö et Kymendö.Certains de ses poèmes sont publiés contre des émoluments particulièrement généreux

Il part pour Paris avec sa famille et rejoint la colonie d’artistes nordiques de Grez-sur-Loing. Le voyage de Pierre-l’Heureux remporte un succès au Nya teatern de Stockholm. Il écrit le recueil de poèmes Nuits de somnambule par jours éveillés. À Stockholm, on joue les pièces d’Anne Charlotte Leffler et d’Alfhild Agrell, et Ellen Fries devient la première femme docteur-es-lettres lorsqu’elle présente sa thèse en histoire.

1884

Ils s’installent en Suisse. Strindberg publie des articles en français et en suédois.Naissance de leur fils Hans.Il écrit Mariés en six semaines seulement et, lorsqu’il paraît, il est accusé de blasphème. Il part pour Stockholm, il est acquitté et acclamé par ses partisans tandis que de grandes parties de l’opinion enragent. Il retourne en Suisse.

Le poète Verner von Heidenstam, également en Suisse, prend contact.

Hans Strindberg

1885

Des traductions paraissent en français, en danois et en allemand.La famille s’installe provisoirement à Paris et dans la colonie d’artistes suédois de Grez-sur-Loing. Strindberg commence Mariés II. La galerie d’art Blanch, à Stockholm, ouvre une exposition des « opposants » (Ernst Josephson, Richard Bergh, Carl Larsson, Karl Nordström, Bruno Liljefors et d’autres) «Des Berges de la Seine », en opposition à l’Académie suédoise des Beaux-Arts.

1886

Il termine Mariés II et se fait une réputation croissante de misogyne. Il écrit Parmi les paysans français, Maraudeurs, la suite Le fils de la servante, FermentationDans la chambre rouge, Lui et elle et l’Écrivain
Il fréquente Verner von Heidenstam. Il commence un circuit en France pour collecter du matériel pour la seconde partie de Parmi les paysans français, mais le voyage est interrompu lorsqu’il se fâche avec son compagnon de voyage et photographe. Il prend lui-même une série d’instantanés réalistes de lui-même et de sa famille.

A. Strindberg 1886

1887

Toujours incroyablement productif, il écrit PèreLes gens de Hemsö et Le plaidoyer d’un fou. Il publie sur la cause des femmes, dans la presse danoise, plusieurs articles qui provoquent un débat.En juillet, Strindberg et Siri von Essen décident de divorcer. Il s’installe en novembre à Copenhague avec sa famille En Suède, l’opposition se renforce contre les jeunes écrivains. Le lecteur John Personne publie La littérature de Strindberg et l’immoralisme des étudiants, et il critique surtout de plus en plus sévèrement les femmes écrivains. Au Parlement, les protectionnistes gagnent sur les libre-échangistes.

1888

Il écrit notamment La vie dans l’archipel, Mademoiselle Julie et Créanciers. Il habite avec sa famille au château de Skovlyst, au Danemark, dont un conflit avec le régisseur et la relation avec sa sœur mineure deviendront aussi bien de la littérature qu’un procès.Il fonde le théâtre d’essai scandinave à Copenhague pour jouer ses pièces.Il reçoit une lettre admirative de Friedrich Nietzsche et correspond avec lui avant que ce dernier ne sombre dans la folie. Anne Charlotte Leffler s’installe en Italie. Victoria Benedictsson se suicide à Copenhague.
Ernst Josephson sombre dans la folie. Verner von Heidenstam débute avec Les Années de pèlerinages et d’errances.

Friedrich Nietschze

1889

Il termine la pièce La plus forte et Parmi les paysans français. Il écrit les pièces Paria, Samum et la cinquième Nuit de somnambule. Il commence Au bord de la vaste mer. Première du « théâtre d’essai » avec Créanciers et PariaMademoiselle Julie est jouée pour la première fois avec Siri von Essen dans le rôle principal, lors d’une représentation privée dans les locaux de l’association des étudiants. Il retourne en Suède et s’installe sur l’île de Runmarö. Il rompt définitivement avec Siri et la procédure de divorce est engagée. Fondation du Parti social-démocrate suédois

1890


1890

La version en vers de Maître Olof est jouée pour la première fois au théâtre Dramaten et Strindberg est honoré par une fête à l’Hôtel Rydberg. Strindberg dit dans une lettre qu’il a été au bordel « dans la maison où j’ai fêté mes noces ». Il commence à faire des expériences de physique.Il déménage plusieurs fois dans la région de Stockholm. Il voyage.

Verner von Heidenstam et Oscar Levertin publient le Mariage de Pepita, une satire des années 1880. Premier défilé du 1er mai en Suède. Environ 150.000 personnes y participent dans 22 localités de Suède.

Verner von Heidentstam

1891

Les négociations pour le divorce d’avec Siri mettent Strindberg hors de lui et l’escalade aboutit à une inculpation. Il part en août vers le Nord de la Suède pour écrire sur la nature suédoise mais le voyage se termine après Åre. Il s’installe dans le quartier de Djursholm (Stockholm) dans différents logements en location.

Le parc d’attractions de Skansen est ouvert par Artur Hazelius. Selma Lagerlöf publie son premier livre, la légende de Gösta Berling, Gustaf Fröding débute avec Guitare et accordéon, Per Hallström avec Lyrisme et fantaisies et Oscar Levertin publie Legendes et chansons. La littérature des années 1890 se manifeste en bon nombre.

1892

Il écrit des pièces et il peint. Il expose ses peintures au Birger Jarls Bazar, à Stockholm, mais la critique est mitigée et les ventes se font rares. Il reprend ses expériences de photographie. Le divorce d’avec Siri est achevé.

Il part pour Berlin et fréquente des écrivains et des artistes dans la taverne du « Porcelet Noir » (Zum schwarzen Ferkel), dont le peintre norvégien Edvard Munch et la journaliste Frida Uhl. Il peint un certain nombre de toiles. Munch fait son portrait.

1893

Il commence un essai de spéculations naturalistes, Antibarbarus. Il fait des expériences de photographie « sans chambre noire ni objectif ». Des plaques non exposées sont placées dehors pendant la nuit et les points lumineux obtenus sont interprétés comme des images véridiques du ciel étoilé, des « célestographies ».

Exposition des Opposants à Berlin, où Strindberg contribue par plusieurs peintures. Il se marie avec la journaliste Frida Uhl et part pour l’Autriche dans la famille de Frida.

1894

Sa fille, Christine Kerstin naît au château de Dornach.
Succès de Père et de Créanciers à Paris.

Il part pour Paris. Il rompt par lettre avec Frida Uhl qui commence immédiatement la procédure de divorce. Il fréquente à Paris Knut Hamsun, Frank Wedekind, Henri Becque, Paul Gauguin et Julien Leclercq. Il fait des expériences de chimie. Une vingtaine de peintures sont exposées à Göteborg avec celles d’Olof Sager-Nelson. On commence la construction du Parlement et de la Banque de Suède.

1895

La publication de l’Infériorité de la femme… en traduction française provoque un débat intense.

Il écrit des textes de sciences naturelles et poursuit ses expériences de physique. Il se fait hospitaliser et soigner pour eczéma aux mains. Il fait de la recherche en laboratoire, à la Sorbonne.

Il fréquente la coterie des artistes à Paris : Gauguin, Leclercq, Wladislaw Slewinsky, Alphonse Mucha, Fredrick Delius et Edvard Munch. Il écrit la préface de l’exposition de Gauguin. Il expose des peintures au salon de printemps de la Société des artistes.

1896

Il s’installe à l’hôtel Orfila et commence le Journal occulte. Il estime avoir fabriqué de l’or et prend contact avec les cercles d’alchimie de France qui l’accueillent avec bienveillance comme collègue et collaborateur.

Il part pour l’Autriche voir sa fille Kerstin. Il habite chez la mère de Frida et sa sœur jumelle. Il commence à étudier Swedenborg.
Le poème de Fröding ”Rêve matinal” fait l’objet d’une inculpation pour immoralité, mais il est acquitté.

Première de la pièce Ubu Roi d’Alfred Jarry, à Paris, qui est près de causer une émeute.
Les premiers Jeux olympiques modernes sont organisés à Athènes.

1897

Strindberg retourne à Lund. Il publie des articles sur l’alchimie. Il écrit le roman Inferno sur son séjour à Paris et en Autriche. Cela est considéré comme une confirmation de sa maladie mentale. Il retourne à Paris.
La pièce Maître Olof avec Anders de Wahl, au Vasateatern de Stockholm, fait un succès.

Une exposition universelle de l’art et de l’industrie est organisée à Djurgården, à Stockholm. L’ingénieur Andrée commence son voyage en ballon vers le pôle Nord, mais il s’écrase au bout de trois jours.

1898

Il écrit la pièce Le chemin de Damas. Il retourne à Lund. Il commence à discuter la publication d’un recueil de romans et de récits avec Gustaf af Geijerstam, nouvel éditeur chez Gernandts.

Émile Zola publie l’article ”J’accuse” qui accuse le gouvernement français d’antisémitisme et d’erreur judiciaire sur Alfred Dreyfus. Mais Strindberg l’estime coupable puisque Dieu le punit.

Fondation de la Confédération générale du travail de Suède, Landsorganisationen (LO).

1899

Il écrit les drames historiques La Saga des Folkungar, Gustave Vasa et Erik XIV. Gustave Vasa joue sa première au théâtre suédois Svenska teatern de Stockholm, et ce sera sans doute le plus grand succès de Strindberg.

Ses cinquante ans sont fêtés à Lund et par Gustaf af Geijerstam à Stockholm. Il part pour Stockholm pour l’été et y reste.
Dans Le chant du citoyen, Verner von Heidenstam critique l’exigence d’un certain revenu pour avoir le droit de voter.
La Norvège supprime le drapeau de l’union avec la Suède.

Pendant la seconde guerre des Boers en Afrique du Sud, les opérations de guerre sont modernisées par l’utilisation de barbelés, d’uniformes moins voyants et de camps de concentration pour les populations civiles.

1900


1900

Il écrit Gustave Adolphe, La Saint- JeanLe Mardi-Gras de PolichinellePâques et La danse de mort. Strindberg rencontre Harriet Bosse pour la première fois lors d’une sélection pour Le chemin de Damas.
Séjour d’été à Furusund. Se dispute avec sa sœur Anna et son mari Hugo von Philp. Le couple sert de modèle au drame La danse de mort.

La Suédoise Ellen Key publie Le Siècle de l’enfant et Sigmund Freud publie Die Traumdeutung (L’Interprétation du rêve,).

1901

Il se marie avec Harriet Bosse le six mai et s’installe dans un cinq pièces de la rue Karlavägen. Harriet Bosse le quitte après une dispute le 21 août. Commence une période de peinture.

Contacts avec l’homme de théâtre et novateur Max Reinhardt.

En Angleterre, la reine Victoria meurt et Edward VII lui succède. En Suède, on instaure le service militaire général, le style Art Nouveau apparaît et le premier Prix Nobel est décerné. En littérature à Sully-Prudhomme au lieu de Léon Tolstoï. Les écrivains suédois protestent, dont Strindberg.

1902

Il écrit Gustave III et le recueil Fagervik et Skamsund. Max Reinhardt monte plusieurs pièces à Berlin.
Une fille naît, Anne-Marie.

Les protestations, les manifestations et les grève s’intensifient pour le droit de vote pour tous. Dans le même temps, on instaure en Suède la déclaration d’impôts et les premiers impôts sur le revenu.
Josef Conrad publie Au cœur des ténèbres.

1903

Harriet Bosse intente une procédure de divorce. Oscar Levertin écrit une critique très négative du drame La danse de mort.

Scania, à Malmö, présente les premières voitures de série suédoises.

Le Prix Nobel de littérature est décerné à Bjørnstjerne Bjørnson, et Pierre et Marie Curie reçoivent le Prix Nobel de physique.

Aux États-Unis, les frères Orville et Wilbur Wright volent pour la première fois (37 m.)

1904

Il écrit le roman Salles gothiques et le roman satirique Drapeaux noirs. Il fait la connaissance de l’artiste Carl Eldh. Le divorce d’avec Harriet Bosse est achevé, mais leur relation se poursuit encore trois ans.
La sœur de Strindberg, Elisabeth, décède le 10 décembre. Strindberg n’assiste pas à l’enterrement.

La Cerisaie d’Anton Tchekhov est représentée pour la toute première fois au Théâtre d’Art de Moscou.

L’émigration de Suède vers l’Amérique du Nord recule de 42.000 personnes en 1903 à 18.000.

1905

Mademoiselle Julie est jouée pour la première fois en Suède, en privé, dans l’hôtel Stadshotel, à Uppsala. La Danse de mort est jouée pour la première fois à Cologne et fait une tournée en Allemagne. Camarades est joué pour la première fois au Lustspieltheater de Vienne (Autriche).

Carl Eldh fait son premier portrait de la tête de Strindberg.

On inaugure la nouvelle maison du Parlement à Stockholm, sur l’île de Helgeandsholmen. Son architecture est fortement critiquée, car elle coupe le passage entre le lac Mälar et la mer Baltique.

Un conflit du travail aboutit à l’acceptation par les patrons du droit d’association et de salaires minimum.

La Norvège déclare la dissolution de l’union avec la Suède.

Albert Einstein présente quatre articles, notamment la fameuse théorie de la relativité.

1906

Il écrit Le Couronnement de l’édificeLe Bouc émissaire et Un livre bleu. La première de La Mariée couronnée a lieu à Helsinki, avec Harriet Bosse. Mademoiselle Julie est représentée pour la première fois officiellement en Suède, à Lund par August Falck. Puis elle fait une tournée.

L’ancienne orthographe est abandonnée dans les écoles et les documents publics. La base de la langue est désormais le dictionnaire de l’Académie suédoise.

Décès de Henrik Ibsen, 78 ans et d’Oscar Levertin, 44 ans.

Selma Lagerlöf : Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, I.

1907

Björck & Börjesson acceptent de publier Drapeaux noirs et seront les principaux éditeurs de Strindberg les prochaines années. Le procès d’intention y suscite une émotion inouïe. Il écrit les pièces de chambre OrageLa Maison brûléeLa Sonate des spectres et Le Pélican.

Il fonde, avec August Falck comme directeur, le théâtre intime, Intima Teatern sur la place Norra Bantorget, à Stockholm. Inauguration par la première du Pélican qui est un échec. Le Songe joue sa première au théâtre Suédois, Svenska teatern de Stockholm avec Harriet Bosse qui joue la fille d’Indra.
Strindberg continue à inventorier des formations récurrentes de nuages rencontrées lors de ses promenades matinales. Ce seront ses dernières photographies.

1908

Il écrit de nouvelles parties d’Un livre bleu. Le peintre suédois Carl Larsson découvre qu’il est portraitisé dans « Tissu de mensonges » et envisage de tuer Strindberg.
Chapelet de premières au théâtre Intima, mais la critique est mitigée et le public fait défaut.

Strindberg entreprend des études linguistiques systématiques. Il aménage dans la Tour Bleue, dans la rue Drottninggatan, à Stockholm.

Pour l’inauguration du nouveau bâtiment du théâtre royal dramatique, Kungl. Dramatiska Teatern sur la place Nybroplan, à Stockholm, on joue la version en vers de Maître Olof.

À Malmö, trois jeunes socialistes font exploser le navire Amalthea qui abrite des briseurs de grève anglais. Un mort, 23 blessés.

Une campagne est lancée contre les romans de gare bon marché, « la littérature de Nick Carter). Les polémistes conservateurs tentent d’inclure notamment Hjalmar Söderberg dans la lutte contre le « flot de boue culturel ».

1909

Il écrit son dernier drame, La Grand’route. Il fête ses 60 ans et la fédération des jeunes sociaux-démocrates vient le féliciter chez lui.

Le retour de Sven Hedin de son voyage d’exploration au Tibet est fêté triomphalement. Le poète Heidenstam fête ses 50 ans et il reçoit un « hommage national » dans sa maison d’Övralid par une foule d’étudiants avec une marche aux flambeaux et des drapeaux. Il est promu docteur honoris causa.

Le droit de vote pour les hommes est finalement approuvé par le Parlement, l’âge pour voter est élevé de 21 à 24 ans.

Le groupe d’artistes Les Jeunes, comportant notamment Isaac Grünewald, se manifeste dans une exposition artistique remarquée.

Filippo Tommaso Marinetti publie son manifeste du « futurisme » dans Le Figaro: ” Une automobile rugissante … est plus belle que la Victoire de Samothrace ”.

1910

Il publie « L’Adoration du Pharaon » dans le journal du soir, Afton-Tidningen le 29 avril et il lance alors la série d’articles qui résultera en la « querelle Strindberg ». Trois cents polémistes écrivent 465 articles en 16 mois. Les acteurs du théâtre Intima se révoltent par suite de conditions de travail déficientes et de salaires impayés. Strindberg lance une polémique journalistique contre

August Falck. Le théâtre joue sa dernière représentation le 11 décembre, Mademoiselle Julie avec

August Falck comme Jean et Manda Björling comme Julie.

Première du premier film long métrage suédois, Värmlänningarne (Les gens du Värmland).

1911

Il signe un contrat avec l’éditeur Bonnier concernant les droits d’auteur de tout son œuvre, pour 200.000 couronnes. Nathan Söderblom propose Strindberg pour le Prix Nobel, mais on lui répond que sa proposition est arrivée trop tard.

Gustaf Fröding meurt. Sa dépouille mortelle est accompagnée par 200.000 personnes.

Les élections à la Deuxième chambre ont lieu pour la première fois conformément à la nouvelle loi électorale. La droite recule fortement alors que les sociaux-démocrates obtiennent plus de 28 % des voix. Karl Staaff forme un nouveau gouvernement à majorité social-démocrate et libérale.

1912

Ses œuvres complètes commencent à paraître chez Bonniers en 55 volumes. La publication se terminera en 1921. Le jour de ses 63 ans, Strindberg est fêté par 50.000 personnes dans une marche aux flambeaux organisée par la commune ouvrière de Stockholm.

Fin mars, ses douleurs d’estomac s’aggravent. Sa dernière photographie est prise dans une tempête de neige, dans la rue Drottninggatan, le 9 avril. On constate un cancer de l’estomac et Strindberg rend son dernier souffle au matin du 14 mai. Ses enfants Greta, Karin et Hans le veillent.

Strindberg est inhumé le 19 mai au cimetière Nord, Norra kyrkogården. Une foule en masse borde le trajet du cortège funèbre depuis la Tour Bleue et des milliers de gens l’accompagnent. La procession est marquée par la bonne centaine de drapeaux rouges des organisations ouvrières.

Siri von Essen est décédée trois semaines plus tôt à Helsinki, un mois plus tard meurt son ennemi juré, Carl David af Wirsén, tandis que sa fille Greta est tuée dans un accident de chemin de fer.

Selma Lagerlöf fait ce commentaire : ”n’est-il pas remarquable que Strindberg entraîne avec lui dans la mort d’abord sa femme et sa fille, mais aussi cet homme, qui s’est opposé le plus à lui pendant toute sa vie. Le Chef entre au Valhalla en grande compagnie. »

En septembre de la même année, on joue à Berlin la première de la Danse de mort dans la mise en scène marquante et expressionniste de Max Reinhardt


🇫🇷 Strindberg d’anné d’anné
🇷🇺 Стриндберг – год за годом
🇪🇸 Cronologia de Strindberg
🇩🇪 Strindberg – eine Zeitleiste
🇮🇹 Cronologia di Strindberg
🇬🇧 Strindberg – Brief chronology
🇸🇪 Kort kronologi